Greffe de cheveux

Avec l’âge, les cheveux ont tendance à tomber. Les hommes sont très concernés par ce genre de problème, et ce, parfois très jeunes. Mais la calvitie ne concerne pas seulement le sexe masculin, elle peut également toucher les femmes. De nombreuses personnes souffrent en effet d’une importante perte de cheveux. Embarrassées par leurs trous dans leur cuir chevelu souvent jugés inesthétiques, les hommes comme les femmes peuvent avoir recours à la greffe de cheveux. Cette opération de chirurgie esthétique est aujourd’hui une solution très efficace pour ce type de problème.

Devis gratuit Contact

Techniques

    Il existe plusieurs techniques pour la greffe de cheveux, consistant chacune à prélever des racines de cheveux directement sur le patient et à poser ces implants au niveau des zones dépourvues de cheveux. La différence entre ces techniques résulte dans la façon de prélever le bulbe.

     

    1- La technique de la bandelette, la plus courante
    Une bandelette généralement d’un centimètre de largeur et d’une dizaine de centimètres de longueur est prélevée à l’arrière du crâne du patient, au-dessus de la nuque, entre les deux oreilles. La bandelette est par la suite découpée, afin que le chirurgien puisse récupérer les bulbes de la racine, pour les implanter ensuite au niveau des zones dégarnies. L’endroit prélevé est ensuite refermé par des sutures. Une cicatrice horizontale est donc visible par la suite avec cette méthode, mais sera camouflée par la pousse des cheveux.

     

    2- La technique FUE
    Cette technique s’adresse davantage aux petites calvities. Après le rasage des cheveux du patient, le chirurgien prélève grâce à un petit foret chirurgical directement les bulbes au niveau de la zone donneuse, pour le réimplanter par la suite à l’endroit voulu.

    Déroulement de l'intervention

    Le médecin effectue un prélèvement des follicules à l’arrière du crâne du patient, au-dessus de la nuque, là où les cheveux sont plus nombreux. Cette intervention est délicate et demande une certaine minutie et un certain temps, puisqu’il doit prélever chaque racine une à une. Il pourra par la suite les implanter directement dans la zone dégarnie en procédant une nouvelle fois greffon après greffon.

    Hospitalisation, durée et anesthésie

    Ce type d’intervention est indolore et ne demande aucune hospitalisation. La greffe de cheveux se fait en effet la plupart du temps en ambulatoire et sous anesthésie locale. Elle peut durer de deux à quatre heures, en fonction du nombre de greffons à implanter.

    Devis personnalisé

    A la suite d’un bilan défini ensemble, nous vous proposerons des solutions sur-mesure à votre projet. Notre priorité, vous proposer des solutions adaptées, au meilleur prix, et assurer un suivi personnalisé de votre dossier.

    En savoir plus

    Suites et résultats

    Suite à l’intervention, le patient devra attendre encore un moment avant de pouvoir observer le résultat final. De simples points seront d’abord dessinés sur le crâne du patient, aux endroits où les greffons auront été implantés. Il faudra attendre plusieurs mois, avant que les greffons prennent et que les poils puissent pousser. Ainsi, le résultat final est normalement visible huit mois à un an après l’intervention. Les cheveux du patient auront alors poussés et donneront un très bon résultat esthétique.